QualitéAnalyse et résolution de problème avec l’Ishikawa

Cet outil visuel a pour but d’inventorier les causes qui peuvent avoir une influence sur une situation (Effet), de les classer et de les hiérarchiser.
https://blog.ghconnective.com/wp-content/uploads/2020/02/ishikawa-1280x720.png

Comment identifier les causes influentes ?

L’ishikawa a plusieurs noms, « diagramme de causes/effets » ou « arêtes de poisson ». Cet outil visuel a pour but d’inventorier les causes qui peuvent avoir une influence sur une situation (Effet), de les classer et de les hiérarchiser.

Autrement dit, c’est un outil permettant de poser clairement notre problème et trouver sa cause racine.

Zoom sur les 5 arêtes

L’ishikawa se décompose en 5 axes :

  • Main d’oeuvre : les collaborateurs, leurs compétences, leurs activités…
  • Matière : le produit, les composants, la qualité…
  • Matériel (ou Machine) : moyens de production, équipements…
  • Méthode : les techniques, les procédures, modes opératoires…
  • Milieu : l’environnement de travail, la concurrence…

Les axes ne sont pas figés, et on peut également avoir un 6ème M pour Management. L’essentiel étant d’adapter l’analyse en fonction de sa problématique.

4 étapes de fonctionnement

  1. L’Ishikawa démarre par la description claire et factuelle d’une situation qui pose problème (non-conformités chez un clients, perte de productivité…).
  2. Il faut établir la liste des causes possibles. Pour ce faire, il est souhaitable de constituer une équipe connaissant la situation mais provenant d’horizons variés et en s’appuyant sur un brainstorming.
  3. On positionne ces causes dans chaque axe et on peut utiliser la méthode 5 Pourquoi afin de trouver la cause racine.
  4. Pour finir, en équipe il convient de hiérarchiser les causes et prioriser les actions.

 

Pour rendre l’exercice plus visuel : prenez un tableau blanc, dessinez votre Iskikawa, indiquez votre problématique et laissez votre équipe s’exprimer et classer les causes potentielles.

Vous trouverez en pièce jointe un exemple de slide Powerpoint pour remplir votre diagramme ISHIKAWA.

L’Ishikawa est un outil principalement utilisé dans le domaine de la qualité, il est tout aussi utile dans la résolution de problèmes que dans l’amélioration de l’existant. En effet, une fois la méthode assimilée, elle permet d’avoir une vision globale d’une situation et de déceler l’élément problématique rapidement.

 

LE TIPS GH


Entourez-vous d’une équipe composée de profils venant d’horizons variés et faites du management visuel (tableau / post it…).

“Savoir écouter, c’est posséder outre le sien, le cerveau des autres.”


 

2 commentaires

  • Bianchini

    18 mars 2020 at 11 h 40 min

    Ludique, exhaustif et simple de mise en oeuvre en groupe, j’ai longtemps utilisé l’Ishikawa pour identifier les causes potentielles de défaillance nécessaires à implémenter les AMDEC.
    A l’époque, en coopération avec l’éditeur du soft que nous utilisions pour conduire nos analyses nous l’avions d’ailleurs intégré à l’outil, c’est depuis devenu un argument commercial. J’y voyais le gros avantage de récupérer automatiquement dans nos FMEA les causes que nous avions collégialement décidé de conserver.
    Bonne idée que de rappeler l’existence de ce “Classic”.

    Répondre

    • Benjamin

      24 mars 2020 at 11 h 06 min

      Effectivement, l’Ishikawa est un outil efficace permettant de répondre à de nombreuses situations. C’est très intéressant de l’appliquer à des outils tel que l’AMDEC. L’Ishikawa est vu comme une méthode complexe de résolution de problèmes or ce n’est pas le cas, l’important est donc de bien la piloter pour la simplifier.
      Cette méthode devient par la suite un réflexe dans la façon d’analyser une situation et non un outil.

      Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs requis sont indiqués *